skip to Main Content

Philosophie d'investissement

La philosophie d’investissement repose sur une approche mondiale à travers des actions canadiennes positionnées adéquatement pour profiter de la croissance notamment des pays émergents. De plus, le Fonds BT Global Growth est activement impliqué sur le marché des devises afin de couvrir le risque des impacts négatifs reliés à la croissance sans précédent de la masse monétaire et la dépréciation subséquente des devises.

Le Fonds BT Global Growth est un fonds achat vente « long / short ». Ce fonds a été créé afin de fournir aux clients à valeur nette élevée une opportunité d’augmenter le rendement de leur portefeuille par l’appréciation à long terme de leur capital.

Notre processus de génération d’idées

Nos stratégies internes

Nos thématiques favorites incluent les tendances soutenues de croissance industrielle et d’utilisation des ressources, l’identification de thèmes sur-médiatisés ainsi que les tendances mondiales de croissance démographique, économique et de consommation de ressources.

Validation par des spécialistes

Nous recherchons toujours à valider nos idées d’investissement avec des spécialistes et des experts dans les industries concernées. Par exemple nous avons des collaborateurs dans l’industrie du pétrole et gaz, de l’uranium, du secteur bancaire et financier, des métaux précieux, de l’agriculture, de la santé, du cannabis, des télécommunications, ainsi que plusieurs autres secteurs. Ces discussions avec les experts de chaque industrie nous amènent à tester nos hypothèses afin de les rendre plus robustes.

Recherche

L’équipe de gestion de BT Global Growth effectue des études internes sur les tendances de divers marchés et industries. De plus, nous discutons sur une base régulière avec des chefs d’entreprises, des consultants, des experts ainsi que des analystes financiers.

Collaboration avec nos investisseurs

Nos investisseurs sont tous des individus et familles à valeur nette élevée. Plusieurs d’entre eux sont par ailleurs des experts dans leur industrie respective. Parmi eux se trouvent plus de 25 dirigeants senior d’entreprises privées et cotés en bourse possédant une vaste expérience dans leur domaine. Nous encourageons nos investisseurs à partager leurs idées et leur expertise.

Notre processus de sélection

  1. Identifier les thématiques de croissance mondiale.
  2. Analyser les flux monétaires (ratio cours-flux bas).
  3. Établir le profil compétitif de l’entreprise à l’échelle mondiale.
  4. S’assurer que l’entreprise opère au sein d’une industrie oligopolistique.
  5. Examiner le bilan pour identifier les risques potentiels.
  6. Effectuer une analyse de scénario en considérant un changement dans le taux d’inflation et le niveau de compétition.

Thématique d’investissement

Singapour
  1. La croissance du secteur des ressources bénéficiera au Canada autant qu’à l’économie mondiale et aura un impact négatif sur certains secteurs de l’économie.
  2. Les marchés émergents verront l’ascension de 300 à 400 million d’individus à la classe moyenne, ce qui créera l’opportunité d’investissement la plus judicieuse de notre génération.
  3. Pour les 5 à 10 prochaines années, il est préférable d’investir dans des actifs tangibles tels:
    • L’or;
    • L’argent;
    • Les ressources agriculturelles;
  4. Les industries « oligopolistique protégés » canadiennes (banques, assurances, services publics et télécommunications) sont, à notre avis, pleinement valorisées. Avec le progrès technologique visant ces secteurs, nous ne croyons pas que leur avantage concurrentielle soit aussi durable que ce que le marché pense et nous préférons investir notre argent ailleurs.
  5. Étant donné que les actifs financiers, incluant les actions des institutions financières ont été de bons investissements pendant si longtemps, nous croyons que les investisseurs en sous estiment les risques. Les risques technologiques demeurent significatifs pour les banques canadiennes. Les entreprises autres que les banques dans le secteur financier constituent des placements plus judicieux.
  1. L’inflation et possiblement la « stagflation » est imminente :
    • Nous ne nous basons pas sur les données gouvernementales concernant l’indice des prix puisque plusieurs indications démontrent que les statistiques d’inflations sont sous-estimées.
    • Au fur et à mesure que l’inflation s’infiltre dans notre économie, les obligations et les institutions financières ne sont pas des endroits judicieux où investir du capital.
    • D’autre part, un taux d’inflation plus élevée produira davantage d’opportunité de profiter de positons à découvert.
  2. La dette et l’effet levier doit être évitée.
    • Les entreprises hautement endettées doivent être vendues à découvert.
    • Les compagnies ayant peu de dettes et beaucoup d’encaisse sont préférables.
  3. Les sociétés « zombies » ont beaucoup de dette et une faible croissance, les positions longues doivent être évitées. À notre avis, ils auront beaucoup de difficulté à payer leur dette et ne pourront pas grandir par acquisitions ou par investissement en capital. Les sociétés « zombies » sont d’intéressantes ventes à découvert.
  4. Le secteur des ressources profitera autant au Canada qu’à toute économie mondiale et aura des répercussions négatives sur certains secteurs économiques.
  5. Nous pensons que le marché haussier des obligations qui a duré 35+ ans est bel et bien terminé !

Gestion des risques

  • Aucune utilisation de l’effet levier pour nos positions longues. Aucune dette!
  • L’exposition maximale à un secteur spécifique ou à une action doit être au maximum de 20%.
  • Exposition individuelle maximale de 10% du Fonds.
  • Idéalement, le Fonds maintient un minimum de 15 à 20 positions longues, soit 2% à 5% du capital par titre.
  • Idéalement, le Fonds maintient un minimum de 10 à 15 positions courtes. Ces positions représentent en général 20% à 35% du Fonds.
  • Les pertes sur les positions à découvert sont révisées à toutes les fluctuations de 5% et sont fermées dans l’éventualité d’une perte de 20% sur la position.
  • Nous prévoyons être actifs avec des « pair trades », avec des révisions et rééquilibrages mensuel.
  • Lorsqu’une position longue augmente, nous avons tendance à accroître cette position.
  • En général, nous recherchons des positions clés que nous comptons conserver pour plusieurs années.
  • Nous faisons des transactions à plus court terme pour agrémenter nos positions clés et augmenter notre rendement afin de compenser pour les frais de gestion et coûts opérationnels.
  • Avec le choix judicieux de nos courtiers, nous gérons le risque des devises à faible coût.
  • Nous faisons une utilisation réfléchie et éclairée des ordres « stop-loss ».
  • Les options (produit dérivé) nous permettent de générer un revenu et une exposition à plusieurs actions.

Pour plus d’information à propos de notre organisation ou pour apprendre davantage sur notre Fonds ou notre philosophie d’investissement, nous vous invitons à communiquer avec nous. Il nous fera un plaisir de répondre à vos questions.

Back To Top